La règle des 5

Voici 5 bonnes raisons d’utiliser un tapis roulant (en marchant ou en courant et non pas en lui laissant prendre la poussière !) plutôt que d’aller courir en extérieur.

Divertissant

En général, les tapis de course peuvent être positionnés en face d’une télé. C’est beaucoup plus facile de garder le rythme quand vous pouvez, en même temps, regarder votre programme favori. Avec l’invention de l’enregistreur vidéo numérique (ex : le TiVo), s’entrainer n’a jamais été si divertissant ; vous pouvez enregistrer et regarder vos programmes favoris à la demande. En moyenne les gens regardent 4,5 heures de TV par jour. Les personnes soucieuses de leur santé (ou plutôt celles susceptibles d’utiliser un Tapis) sont en moyenne, quant à elles, moins sujettes à regarder la TV. Toujours est-il que nous passons tous au moins une heure par jour devant le poste. Alors pourquoi ne pas sauter sur un tapis et profiter de cette heure là pour faire des merveilles avec votre poids et votre système cardiovasculaire?

Discipline

La plus grosse difficulté d’un bon régime « course à pieds » réside dans le dépassement de soi. Il est facile de se fixer d’imposants objectifs, comme de courir 6 km en 30mn à travers le quartier, mais encore faut-il pouvoir le faire ! Essoufflé, vous ralentissez et ne forcez alors plus vraiment. Sur votre parcours, vous passez à coté de la maison et vous vous dites : « Vas-y c’est bon…j’arrête. » Le tapis évite ces deux problèmes. Premièrement, vous programmez votre vitesse et il vous permet de garder ce rythme afin d’atteindre votre objectif. Et d’autre part, la tentation de couper court à l’exercice est sans cesse refrénée par le chronomètre qui indique lorsque le tapis s’arrêtera.

Plus sain

La course à pieds n’est pourtant pas la panacée. Bien qu’incontestablement bénéfique sur le plan cardiovasculaire, elle est loin d’épargner les articulations et ligaments de vos genoux et de vos chevilles. L’asphalte, qui est la surface foulée par la plupart de coureurs, et l’une des surfaces les plus dures au monde. Elle n’absorbe aucun choc lors de vos enjambés. Toute cette pression remonte alors directement dans les jambes et les articulations. Par opposition, les tapis roulant sont, d’un point de vue pratique, les surfaces les plus molles sur lesquelles il soit possible de courir. C’est en effet de la gomme sur de la gomme. Vous remarquerez les ‘‘rebonds’’ la prochaine fois. C’est la gomme qui absorbe les chocs à la place de vos genoux !

Plus sûrs

Il ne faudrait pas non plus pas négliger les dangers du jogging en extérieur : Trafic, pollution, exposition au soleil, irrégularité du terrain… la liste est longue. C’est vraiment la jungle là-bas dehors. Comme cela n’arrive que très rarement, les gens sont plutôt du genre « Ça ne m’arrivera jamais à moi ». Mais, et il faut rappeler, chaque année des douzaines de personnes se font renverser par une voiture alors qu’ils font leur footing et souffrent de fractures. En utilisant un tapis de course vous vous exposez de moindre manière à ce genre de dangers. Il ne faut cependant pas considérer les tapis roulants comme quelque chose de ‘‘sûre’’. On ne le répètera jamais assez : il est impératif de consulter le mode d’emploi avant une quelconque utilisation.

Customisable

A l’exception des modèles de base, les tapis de course peuvent être customisés pour reproduire à peu près toutes sortes de terrains. Il est en effet très difficile de trouver une piste de jogging avec la parfaite inclinaison ou déclinaison. Une autre des raisons pour laquelle ces tapis sont si bien c’est que vous pouvais absolument tout régler : inclinaison, vitesse, type d’exercice, etc.

Si ça c’est pas génial !?

Le bon vieux truc

Les bonnes vieilles pompes sont certainement l’une des méthodes les plus simples et économiques pour faire du sport. (Hey… qui ne cherche pas à rester en forme à moindre coût de nos jours !?). Elles ne sont définitivement pas reines des brûleurs de calories, alors pour ce qui sont orientés « kilos en moins » il s’agirait plutôt de qui suit comme un petit supplément à votre routine pour perdre du poids. Les pompes vous aideront néanmoins à développer de la masse musculaire au niveau du torse pour une silhouette plus masculine, un look un peu plus « Mâle ». (Pas d’inquiétudes les filles, pour vous aussi elles ont quelques avantages !)

Le régime ‘‘En position et faites m’en 20’’

C’est la technique que j’ai adopté depuis un petit moment et celle que je recommande vivement. A 5 ou 6 reprises dans la journée j’arrête mon activité, me jette au sol et enchaîne une série de pompes. Suffisamment pour que ce soit difficile mais réalisable. Lorsque j’ai commencé ce régime il y a quelques semaines j’avais une plutôt petite condition. Une série de 10 m’épuisait littéralement. Mais confiant, j’ai progressivement augmenté de 10 à 15 puis 20 à mesure que cela devenait plus facile ! Maintenant je suis passé à un rythme de 25 pompes 5 fois par jour et mon torse ne s’est jamais si bien porté.

La raison pour laquelle j’adore ce régime c’est parce que ca ne prend quasiment pas de temps. Comme beaucoup, l’obstacle auquel je me trouve confronté, c’est le temps; temps de se préparer pour aller à la gym, s’y rendre, s’échauffer, réfléchir au type d’exercice, etc. S’entrainer en salle c’est du domaine du ‘‘boulot à temps partiel’’! Très franchement, je n’ai ni l’énergie ni la motivation pour entretenir ce genre d’emploi du temps.

Mon régime ‘pompes’, bien que certainement moins complet que ce qui puisse se faire en salle, est en tout cas un excellent compromis pour ceux qui n’ont que peu de temps à sacrifier. Ça ne me prend textuellement pas plus de 30s pour faire 25 pompes. Pensez y… c’est aussi long qu’une pub à la télé !

Juste en prenant ces pauses par-ci par-là dans la journée, mon torse est plus bombé, mes vêtements me vont mieux et mon indice de confiance s’est envolé.

Au-delà des apparences

Vous devez être en train de penser, « mouais….enfin, des pompes c’est des pompes… faudrait peut être pas non plus leur attribuer un pouvoir miraculeux.» Ce n’est pas faux, sauf qu’on peut faire beaucoup avec de simples pompes. Voyez plutôt cet article sur comment cibler différents groupes musculaires en ‘‘pompant’’ : push-up

Alors que vous concentrez tout particulièrement l’effort sur les pecs, vous renforcez également d’autres parties de votre corps comme vos épaules, vos triceps, et vos abdos. Personne ne peut prétendre être trop occupé pour se jeter au sol et enchaîner quelques séries de pompes dans la journée. Croyez moi, et je parle en connaissance de cause, les pompes sont bel et bien plus bénéfiques qu’il n’y paraît !

La caféine, ses sources et ses effets

La caféine elle l’une des drogues douces les plus consommées au monde. Parfaitement légale, elle est présente dans bons nombres de boissons et autres aliments ce qui fait qu’aujourd’hui, presque tout le monde en a déjà consommés au moins une fois. Certaines personnes l’utilisent bien volontiers pour ses propriétés stimulantes car elle facilite le travail intellectuel et combat la somnolence, leur permettant ainsi de rester concentré.

Où la trouve-t-on ?

Plusieurs aliments sont connus pour leur richesse en caféine, parmi eux, et par ordre d’importance, on retrouve :

Expresso

Café

Thé

Cola

Chocolat

Décaféiné

Contrairement à ce que son nom indique le café décaféiné contient toujours de la caféine, résiduelle. Quand bien même à l’état de trace, les plus sensibles d’entre nous en ressentiraient tout de même les effets.

Quels sont ses effets ?

Si d’une façon générale, la caféine est considérée comme néfaste voir même toxique pour votre santé, on lui accorde tout de même certaines vertues. Dans sa neutralité, elle est en tout les cas un excellent diurétique, et vous pousse tout naturellement à aller aux toilettes.

Effets positifs

Vasodilatateur, elle facilite la circulation sanguine

Favorise la concentration

Body’s nervous system sends and receives messages more quickly (faster reflexes)

Agit au niveau de la glycogénolyse et source d’énergie

Effets négatifs

Augmente la pression artérielle

Provoque des brûlures d’estomac et des troubles gastro-intestinaux

Facteur risque pour l’ostéoporose

Syndrome de sevrage dus à un phénomène d’addiction : forts maux de tête, irritabilité, anxiété

La caféine et votre santé

Quoi qu’on en dise, il existe une véritable addiction à la caféine. Pour être honnête, une consommation modérée, ne présente pas de réel danger en soit. Une tasse de café au petit-déjeuner, un coca light à midi… Y a pas mort d’homme ! Mais attention, une consommation régulière de quatre tasses et plus, tout au long de la journée, et vous vous exposez à un risque d’addiction.

Le café est en effet, de loin, l’aliment de notre liste ayant la plus forte teneur en caféine. Si vous consommez plus d’une tasse de café par jour il y a donc une très forte probabilité que vous soyez dépendant. Les experts recommandent un sevrage progressif. N’essayez pas d’arrêter le café du jour au lendemain. Optez plutôt pour le « petit à petit » et réduisez ainsi votre consommation.

En passant, par exemple, d’une semaine à l’autre, de 5 tasses par jour à 4, puis 3, puis ainsi de suite, jusqu’à vous satisfaire d’une seule tasse par jour. Vous atteindrez alors une consommation quotidienne raisonnable, et apprécierez d’autant plus de vous prendre un bon p’tit café, à bon escient. Après tout… on n’est pas des Anges !

Le Yoga fait son « Chaud »…

Il y a quelques semaines, j’ai décidé d’essayer le centre Bikram Yoga (du nom de son fondateur maître Bikram Choudhury) à coté de chez moi. Ayant vu une quantité indénombrable de personnes sortir de là rouge écarlate et trempées de sueur, je me suis dis que l’affaire méritait peut-être que je m’y intéresse de plus près.

Ce que je ne savais pas avant d’aller à mon premier cours, c’est que le Bikram Yoga est aussi connu sous le nom de Hot yoga. Le principe est simple, une combinaison de 26 postures différentes issues du yoga “classique”, toujours les mêmes, toujours dans le même ordre partout dans le monde, dans une salle chauffée à plus de 40° avec 40% d’humidité, le tout pendant 90mn !

Lors de ma première visite, le prof m’a tout simplement dit que mon but était de rester dans la pièce sur toute la durée de la séance. Les enchainements comprennent 12 postures debout et 14 au sol. D’après mon expérience les postures debout sont bien plus difficiles que les séries assises. Elles requièrent plus d’équilibre, de force et de résistance. Une fois surmontée l’épreuve « debout », le cours apparait soudainement plus facile lors du passage au sol. (Cela reste tout de même un sacré challenge)

La plupart des positions ont pour but d’assouplir votre colonne vertébrale. Selon la philosophie de maitre Bikram, une vie saine commence avec une colonne saine. Les instructeurs semblent comme diffuser la pseudoscience qui leur a été enseigné au cours de leur formation. Après, que la séance vous permette ou non d’améliorer votre transit, de renforcer votre colonne, d‘apporter un sang plus frais à votre cerveau (ou quelconques autres vertues revendiquées par les professeurs), une chose est sûre c’est que ca brûle une tonne de calories !

De part mon poids et mon sexe (en tant qu’homme de 90 kilos), je brûle aux alentours de 1350 calories au cours d’une classe de Bikram Yoga. Ce qui, pour moi, correspond péniblement aux pertes caloriques d’un jogging de 15 km en 90mn !

Cela n’engage certainement que ma personne, mais je préfère largement faire 1h30 de Bikram Yoga que 90mn de course à pied. Quitte à brûler la même quantité de calories, c’est plus sain pour les articulations et tellement plus divertissant !

J’ai vu des gens de tous âges, de toutes origines et de tous milieux dans la salle de mon quartier. Ce qui m’a longuement fait hésiter, c’est l’idée que je me faisais du Yoga. Je croyais que c’était un truc de hippies, que seules les femmes et les homosexuelles pratiquaient. Pour l’avoir vécu, ce n’est pas complètement faux… mais au fond peut importe!? Le cours est tellement éreintant (mais agréable !) que tu n’a pas suffisamment d’énergie pour te préoccuper des autres.

Le ‘‘Hot Yoga’’, c’est tout simplement incroyable. Sans changer rien à votre alimentation, vous pouvez perdre jusqu’à 500g à raison de 3 sessions par semaine.

Le sucré,…c’est tellement mauvais !

On ne devrait pas avoir besoin de venir lire un blog pour savoir à quel point le sucre et ses différentes déclinaisons sont terribles pour le régime. Tout le monde le sait ! Ca vaut néanmoins le coup d’insister sur ce point !

Prenons l’exemple de PotBelly Sandwich Works. Une de ces nouvelles enseignes à la mode dans l’industrie du sandwich et que l’on retrouve un peu partout sur le territoire. Leurs informations nutritionnelles en ligne sont affligeantes. Comparons l’un de leur Chicken Salad Sandwich (l’un des pires de leurs sandwiches du fait de la mayonnaise) avec un cookie au sucre:

Sandwich = 480 calories
Cookie = 520 calories

Et oui, un seul de leur cookie au sucre a plus de calories qu’un sandwich tout entier, l’un des pires de leur sandwich qui plus est !

Cheesecake Factory est un autre bon exemple. Ils ont certes de délicieuses entrées et desserts, mais ils sont terribles pour la ligne ! Une seule part de leur cheesecake contient entre 900 et 1500 calories ! C’est plus de la moitie de l’apport journalier nécessaire à la plupart d’entre nous.

Les « 0% »: Trop Beau pour être vrai !

Des enseignes comme The Country’s Best Yogurt (TCBY) ont surfé sur la vague de la récente prise de conscience de l’importance du bien manger, pour envahir le marché avec leur ‘‘yaourt’’, que tout le monde sait bien plus sain qu’une crème glacée, pas vrai? Et bien, techniquement Oui. Sauf qu’il ne faut peut être pas allé jusqu’à considérer le yaourt comme quelque chose de sain ! Le « 0% de matière grasse » de chez Cold Stone Creamery contient près de 400 calories pour un yaourt de taille moyenne. C’est effectivement moins riche qu’une crème glacée, mais c’est toujours hypercalorique pour un encas. ! Le gros problème de ces desserts, c’est le sucre. Ces aliments riches en carbohydrates sont pleins de mauvaises calories qui, si elles ne sont pas immédiatement brulées, sont stockées sous forme de graisse.

S’il n’y avait qu’une chose à retenir, retenez ceci! Il y a une étroite corrélation entre saveur et calories. Autrement dit, quand ça parait trop beau pour être vrai : ATTENTION DANGER !

Milk-shakes = Faites ceinture !

Le Milk-shake est une autre délicatesse décidément horrible pour vous et votre silhouette. On n’a pourtant a priori aucune raison de penser que ce soit si « riche » du fait que ca se boit. C’est pourtant le cas. Par exemple, le McFlurry Oreo standard de chez McDonald contient 550 calories. C’est plus que dans un Big Mac! Et c’est bien pire si vous décidez de prendre le modèle au-dessus. 1000 calories pour n’importe quel Milk shakes de 750ml. C’est ahurissant de penser qu’on puisse ingurgiter autant en si peu de temps au travers d’une paille.

Substituts

Il n’y a pas de véritable alternative saine au cheesecake, milk-shake et autre crème glacée. Il est tout simplement impossible d’en enlever les calories sans en altérer la saveur. Mais personne n’a dit que manger sainement était chose aisée. Cela implique des sacrifices. Alors lorsque l’envie vous prend de vous laissez aller à la douceur d’une bonne grosse part de tarte ou d’un cookie, essayez plutôt ceux-ci :

Pommes, Bananes, et autres fruits frais
Yaourts (Pauvres en calories et très bon pour le transit)
Desserts édulcorés, au Splenda ou autres
Faites vous donc une faveur et évitez les sucreries. Elles peuvent à elles seules faire basculer le cours d’un bon régime.